Les 3 questions pour être RÉDACTEUR WEB.

Les 3 questions pour être RÉDACTEUR WEB.

Les 3 questions pour être RÉDACTEUR WEB

Puis-je faire le métier de rédacteur web? 

Comment devenir rédacteur web?

Comment écrire pour le Web?

My Digitaland

Aujourd’hui nous allons développer un sujet qui intrigue beaucoup de personnes. Devenir rédacteur web peut-il être pratiqué par tout le monde? Nous tenterons de répondre aussi à cette question. Comment devenir rédacteur web? Et pour finir en force, on vous expliquera tout un procédé détaillé, en répondant à l’ultime question. Comment écrire pour le web? Voilà les 3 questions pour être rédacteur web que nous nous poserons. 

Voilà brièvement le sommaire de notre article qui suit.

Tout d’abord afin d’introduire notre sujet quelques mots sur ce métier de rédacteur web. Si nous connaissons tous des métiers vieux comme le monde, celui de rédacteur web ne l’est pas forcément. Cela semble logique. Internet n’a pas fêter son siècle d’existence. Par conséquent, le rédacteur web est encore jeune dans le monde du numérique. Mais tout comme les Community Manager *, notre rédacteur spécialisé dans l’écriture pour le web commence à prendre de l’épaisseur.

Si nous devions définir sa principal mission professionnelle, nous pourrions dire que le rédacteur web est spécialisé dans la rédaction de contenu dédié au web. Pour cela, il doit avoir une orthographe et une syntaxe parfaite. La connaissance du milieu informatique est primordiale. Ses compétences doivent même exceller au delà de l’écriture. Il doit être capable d’appréhender l’univers et les exigences du vaste monde d’internet. Ses connaissance en référencement naturel, en recherche de mots clés ainsi qu’en habilité pour gérer un outil de gestion de contenu lui seront grandement utiles. Allez c’est parti pour les 3 questions pour devenir rédacteur web. 

* Retrouvez notre article dédié aux 

“Les personnes intéressées pour entamer des recherches pour le métier de rédacteur web devront être curieuses, cultivées, polyvalentes, organisées

Puis-je faire le métier de rédacteur web?

La réponse et oui. Mais cela demande beaucoup de travail. Il ne suffit pas de posséder le dernier ordinateur moderne et d’avoir une connexion internet avec la fibre.

En plus de se poser les 3 questions pour devenir rédacteur web, les personnes intéressées pour entamer des recherches pour le métier de rédacteur web devront être curieuses, cultivées, polyvalentes, organisées.

Elle devront aussi savoir s’effacer derrière la demande du client. Vos textes ou vos articles seront publiés sous un autre nom. Tout reste possible. 

Une bonne organisation

Une bonne organisation sera déjà la base d’un bon commencement. S’organiser dans le but de faire de bonnes recherches sur le sujet en cours est indispensable. Les demandes des clients sont diverses et variées. Vous ne pourrez pas tout connaitre. Donc il faut aller chercher les renseignements là ou ils sont.  

Vous devez être polyvalent

Vous devez être polyvalent. Vous serez amenés à changer d’univers, de champs lexical et d’interlocuteurs. Votre aisance dans l’écriture et la mise en page pour le web, le référencement naturel doivent être un atout pour faciliter la qualité de votre travail. Vous allez vous transformer en couteau suisse du digital. Votre polyvalence va vous amener à rédiger des articles de blog, relire et corriger un travail existant, écrire le contenu des pages d’un site web vitrine, établir les fiches produits d’un site e-commerce. 

Etre cultivé

Il est essentiel pour rassurer votre client d’être un minimum cultivé. Vous serez confrontés à un univers de thématiques colossales. Passer de l’une à l’autre avec subtilité sera le gage de votre performance. Les sujets abordés peuvent sembler éloignés. Mais si votre côté érudit vous permet de faire des liens ou de connecter deux mondes ensemble, une fois de plus, la satisfaction du client sera au rende-vous. 

Vous devez être curieux

Vous devez être curieux. Sortez de votre zone de confort. Si vous vous forcez à explorer de nouveaux thèmes, de nouveaux sujets, un ocean d’opportunité s’offre à vous. Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à vous spécialiser dans un domaine que vous aimez. Montez en compétences dans un univers que vous maitrisez et faites en profiter vos clients, vos lecteurs.    

Nous pouvons ajouter à cette liste non exhaustive qu’il faut avoir aussi un bon relationnel.  Cela semble essentiel, mais c’est toujours bon de le rappeler.

Si vous aimez le travail en équipe et que vous adorez les pauses entre collègues, n’oubliez pas que le rédacteur web est souvent seul.

De la recherche d’informations en passant par l’écriture jusqu’à la mise en ligne, vous travaillerez en mode solitaire.

Dernier point et pas le moindre, pour être rédacteur web, inutile de vous rappeler qu’il est préférable d’aimer écrire. Et si on vous murmure en plus que vous avez du talent, alors le rédacteur web que vous êtes sera au bon endroit. 

En conclusion, et après s’être posé les 3 questions pour devenir rédacteur web, j’ajouterai aussi qu’il faut différencier le rédacteur web et le rédacteur web SEO. Ce dernier étant formé aux techniques de référencement naturel et ayant des compétences spécifiques en SEO, est capable d’écrire en optimisant son article. Ainsi son travail sera plébiscité en apparaissant dans les premières pages de résultats des moteurs de recherche. A la prise en main de la commande, c’est le document sur lequel on stipule les consignes d’écriture, le rédacteur web, lui, établira son travail en enregistrant son texte plus simplement. 

Comment devenir rédacteur web?

Vous êtes vous posés les 3 questions pour être rédacteur web?

En Freelance

Pour devenir rédacteur web, travaillant en freelance, il n’est pas pas nécessaire de suivre un parcours universitaire ou un autre parcours professionnel. Le meilleur atout que vous pourrez avoir est votre persévérance. Votre soif inaltérable d’écrire, de produire du contenu. Vos futurs clients vous demanderont peut-être des exemples à fournir. Constituez vous votre portefeuille d’articles. 

En agence comme salarié

Malgré cela, suivre une formation de rédacteur web pour en comprendre les subtilités, les finesses et pouvoir saisir la bonne façon de procéder est tout de même fortement conseillé si vous répondez à une offre d’emploi. Votre futur patron sera attentif à vos compétences professionnelles apprises lors de vos études. 

Voici quelques pistes que vous pouvez creuser si vous êtes curieux:

 

 

 

Comment écrire pour le Web?

Il faut avoir à l’esprit que lorsque vous rédigez un article pour le web, vous ne le faites pas de la même manière que pour la presse écrite. Les 3 questions pour être rédacteur web sont transférables aussi pour être rédacteur dans la presse écrite. Détachez vous simplement de la dimension web dans votre approche. Lorsque votre travail est publié, vous pouvez toujours apporter une modification. Gardez à l’esprit que la personne assise calmement dans son salon avec son journal sur les genoux, se transforme en professionnel du clique, qui s’octroie que quelques secondes pour passer en diagonale ses yeux à travers votre article.

Donc dans sa construction de base, vous allez procéder de manière différente pour rédiger un article web ou un article pour la presse écrite. 

 

Soignez votre mise en page

L’oeil de votre lecteur doit être attiré par le contenu le plus important. Très souvent, le lecteur est à la recherche d’informations utiles. Mais il a peu de temps. La pause déjeuné est rapide. Le sandwich dans une main et le smartphone dans l’autre. La lecture complète de votre article reste toujours très incertaine. 

Pensez à cela pour mettre toutes les chances de votre côté:

  • Rédaction des messages important au début de votre article.
  • Rédaction de titres secondaires pour inciter la lecture. 
  • Utiliser des balises HTML. La balise « strong », mots en gras, permet de faire ressortir les infos essentielles. 
  • Pensez à votre visuel. L’ajout de vidéos, de citations encadrées et de listes amène du dynamisme à votre texte. Soignez l’esthétique de votre travail. 
  • Ajouter lors de votre mise en page des boutons dit « cliquable » d’appel à l’action.

A cause des ces données bien ciblées et de ce mode de consommation de l’information, vous devez donc soignez votre mise en page. Forcez vous à aérer votre contenu et captivez l’oeil du lecteur avec les informations importantes mises en évidence. 

Prenez le temps de lire  l’article ci-dessous, cliquez sur le bouton ci-dessous “lecture des internautes”, pour comprendre comment un internaute se comporte devant un écran. Sachez que chez un internaute la lecture dite en « F » est la plus répandue. Efforcez vous de structurer votre texte de cette manière. Cette lecture en « F » provient de deux raisons:

  • Un manque d’interêt pour l’article en cours. 
  • L’optimisation du temps par le lecteur. Les informations primordiales doivent être saisies le plus rapidement possible. 

« Les internautes ne sont pas les seuls lecteurs. N’oubliez pas que les Google Bots, les robots de Google, passent à travers vos textes pour pouvoir vous trouver lors d’une recherche”. 

Objectifs

Lorsque vous écrivez pour le web, structurez vos pensés et pensez objectifs. Quels sont mes objectifs? Vous en avez plusieurs. 

Objectif de communication: Promouvoir une marque. Dynamiser un sujet. Apporter son expertise lors de sa prise de parole. 

Objectif de référencement: Optimisation de son référencement naturel. Travaillez de sorte que vous apparaissiez plus haut dans les résultats de recherche. 

Objectif de satisfaction client: Augmenter le trafic des visiteurs sur son site web.

Ecrire du contenu. « Le Content Marketing »

Moins couteux que le marketing traditionnel, le marketing de contenu rapporterai davantage que les canaux de marketing classiques. Jusqu’à trois fois. Selon searchmetrics, Google classe mieux les contenus dans lesquels on peut trouver 1200 mots environ. Avec l’outil de traitement de texte Pages, cela représente 3 pages d’écriture en Arial 12pt. 

L’efficacité de la stratégie du content marketing tient en une idée. La régularité de publication.

Etablir sa charte éditoriale.

Cela permet au lecteur de te reconnaitre. En ayant définit une cohérence et une ligne de conduite pour le contenu de ton site, le lecteur prendra ses repères. La charte éditoriale se définit en fonction :

  • des objectifs du site internet. 
  • de son public cible. On adaptera son phrasé, son langage et son style si on s’adresse à des jeunes, à des mamans, à des sportifs ou à des capitaines d’industries.  

Le contenu d’un article

Le bon contenu d’un article est celui qui répond aux questions que l’internaute se pose. Après avoir tapé sa requête dans les moteurs de recherches, l’internaute se dirige vers votre ouvrage car il a les mêmes centres l’interêts que le contenu de votre article. Vous aurez certainement bien répondu aux 3 questions pour être rédacteur web. 

En fonction de votre public cible, sachez adapter votre contenu. On peut élaborer sa communication vers des professionnels avec un langage plus orienté et plus technique. Le champs lexical employé peut être, du coup, davantage soutenu. A l’inverse si vous prenez  des particuliers comme cible, sachez promouvoir votre article avec des phrases d’accroches qui parlent à tous le monde. 

Comment construir son article.

Tout le monde connait les pyramides. Une base solide vers un sommet rétrécit. Lors de la construction de votre article, tourner cet édifice.

  • La technique de la pyramide inversée accentue le taux de lecture. 
  • Respectez la règle des 5W. (what – who – where – when – when). Il s’agit de l’accrocheuses informations essentielles. 

http://www.redactiweb.com/blog/la-pyramide-inversee-la-regle-d’or-de-l’ecriture-web

Si vous vous êtes posés les 3 questions pour être rédacteur web, vous devez être vigilant afin que le titre de l’article soit :

  • Court
  • Simple
  • Percutant
  • Visible
  • Accrocheur

Les sous-titres doivent répondre au titre. Si possible en utilisant des synonymes afin d’optimiser votre référencement naturel. 

Le corps du texte:

  • 300 mots minimum
  • un style aéré
  • utiliser des mots en gras ou en couleur afin d’accentuer leur visibilité. 
  • Créer un maillage interne. 

Le style

N’hésitez pas à noircir des pages de brouillons afin de trouver votre style, votre rythme, votre écriture. Souvent le naturel peut bien faire les choses. Soyez vous-même. 

Nous vous recommandons en plus des 3 questions pour être rédacteur web de faire ce qui suit :

  • Phrases courtes (sujet, verbe, compléments)
  • Utiliser la voie active avec des verbes d’actions
  • Construire des phrases positives
  • Ayez un vocabulaire varié
  • Jouez avec les mots, utilisez des synonymes

Cependant, faites tout de même attention à plusieurs pièges dans lesquels nous pouvons tous nous fourvoyer.  

Ce qui est donc à éviter:

  • Faire des phrases trop longues
  • Construire des phrases négatives
  • Utilisation de jargon

Soyez créatifs et actuel

Les pages les plus regardées et partagées sont celles qui ont le plus de contenu à forte valeur ajoutée et à contenus variés. 

Prenez le temps d’intégrer une grande variété de contenu personnalisé. 

Contenus variés: 

Afin de séduire un maximum de lecteurs, utilisez différents moyens pour communiquer et faire passer votre message.

  • Faites des interviews 
  • Brosser un portrait
  • Instruisez nous avec des reportages
  • Lancez vous dans les tutoriels
  • Rédigez un compte rendu

Visuels variés:

L’oeil de votre lecteur doit être captivé par votre contenu mais aussi par le visuel utilisé. Soyez imaginatifs, documentez-vous et n’hésitez plus. 

  • Soignez vos textes
  • Allégez et retouchez vos photos
  • Faites du montage vidéos
  • Communiquez grâce à des infographies 
  • Utilisez le PDF

Rédiger pour les moteurs de recherche

Tout part du mot clé saisi par l’internaute. Il faut privilégier des mots clés de longue traine comprenant 3 mots minimum. Vous aurez moins de concurrence sur cette recherche. 

Comment placer ses mots clé dans la page?

Vous avez répondu au 3 questions pour être rédacteur web. Afin d’optimiser votre travail veillez à placer vos mots clés dans votre page de la meilleure des façons. 

1 – Placer ses mots clé dans l’URL

2 – Dans le titre H1

3 – En début de paragraphe ou des synonymes

4 – Dans les images.

5 – Dans un lien interne

6 – Remplir les balises méta / titre et description

Conclusion

Vous arrivez à la fin de cet article. Nous espérons que cela vous apportera quelques connaissances supplémentaires. Nous tenions à remercier tout particulièrement Mme Solène Dessens, consultante et formatrice en communication digitale pour son travail remarquable et son professionnalisme. A cela, nous pouvons ajouter sa disponibilité ainsi que sa gentillesse. Elle aura participé grandement à notre enrichissement personnel sur un point de vu professionnel. Pour cela et très simplement, merci. Nous vous mettons en lien ci-dessous son site web. N’hésitez pas.

Merci à toutes et à tous. 

 

Article suivantRead more articles

Cet article a 1 commentaire

Les commentaires sont fermés.